Comment rédiger un titre SEO qui fonctionne ?

Ce que tu lis ici est un extrait d’une édition passée de ma newsletter. C’est donc normal qu’elle ne soit pas construite tout à fait comme un article de blog classique !

Mais comme je donne plein d’astuces utiles, autant te les partager, non ?

Si tu veux, tu peux t’inscrire juste ici pour ne pas rater les éditions futures.👇

Le titre de ta page, ou balise title, c’est la première chose que l’internaute va voir de ton contenu.

Il joue le rôle de vitrine de ta boutique dans une rue piétonne et doit donner envie de pousser la porte. Tu ne dois pas le négliger !

Pourquoi le titre SEO est-il important ?

Les méta-titres ont un impact direct sur le référencement naturel de ton site web : un bon titre donne envie de cliquer et donc, attire plus de visiteurs.

Ça augmente ton taux de clics – la proportion d’internautes qui décident de cliquer sur ton lien après l’avoir vu dans la page de résultats.

Et c’est un indicateur utilisé par Google pour déterminer si ton contenu est pertinent. Un site qui apparaît souvent mais que personne ne visite, ça veut dire qu’il n’est pas intéressant. Et donc ce site sera petit à petit déclassé.

Et ça, on ne veut pas !

Un bon title peut aussi accroître la notoriété de ta marque si tu adoptes un format cohérent qui inclut ton nom de marque.

À quoi sert le title ?

On l’a dit, le title, c’est la vitrine de ton site. Mais où apparaît-il, Basile ?

Et bien, à 3 endroits clés, Barnabé !

La page de résultats de Google

Ça, c’est vraiment l’endroit le plus important : ton titre est affiché au milieu des autres résultats. Il doit donc se démarquer et répondre parfaitement à ce que cherche l’internaute.

Ça doit attirer son attention et lui donner super envie de cliquer sur ton lien plutôt que sur celui de tes concurrents.

Les réseaux sociaux

Lorsque ton contenu est partagé sur les médias sociaux, le title est automatiquement récupéré comme titre.

C’est la même histoire que sur la page de résultats du moteur de recherche : tu es noyé au milieu des autres contenus et tu dois te démarquer.

L’onglet du navigateur

Le titre SEO s’affiche aussi dans l’onglet de ton navigateur. Il sert de repère aux internautes ayant plusieurs onglets ouverts en même temps.

Bon, ici, l’importance SEO est moindre puisque ta page est déjà consultée par le lecteur !

Maintenant que tu sais où s’affiche le title, comment on fait pour bien le rédiger ?

Comment rédiger un bon title ?

Comme souvent en SEO, il s’agit d’expérimentations et rien n’est écrit dans le marbre. N’hésite donc pas à faire des tests et à changer régulièrement tes titres si les résultats ne sont pas au rendez-vous.

Malgré tout, je peux te donner plein de règles pour mettre toutes les chances de ton côté :

  • Ne dépasse pas les 600 pixels (environ 60 caractères), sinon il ne s’affichera pas en entier, ça serait dommage ! Tu peux checker sur ce site.
  • Utilise une phrase impactante et qui donne envie d’en savoir plus : ça doit être irrésistible pour le lecteur. Tu peux ajouter un peu de suspense si le sujet s’y prête.
  • Inclus le mot-clé principal visé par la page, idéalement au début.
  • Évite tous les mots qui ne servent à rien : ça dilue le poids de ton mot-clé.
  • Ne duplique pas ton titre : une page = un titre.

Ça, c’est les règles de base.

On passe à un peu plus précis, et subjectif :

Une seule intention de recherche dans le title

Attention à ne pas cannibaliser le mot-clé en utilisant deux expressions qui pourraient être des requêtes.

Par exemple, « 10 idées de visites à Paris : découvrir la capitale en couple », on ne sait pas si ce qui est visé c’est « 10 idées de visites à Paris » ou « découvrir la capitale en couple »

L’utilisation des majuscules dans le title

Tu peux utiliser des majuscules, mais avec parcimonie stp, sinon on dirait que tu cries !

Une bonne pratique est la camel case. (Pas de dromadaire cette fois-ci 🐪)

La camel case, c’est mettre une majuscule au début de chaque mot pour le faire ressortir.

Par exemple « Découvrir la Capitale en Couple ».

Les caractères spéciaux

Tu peux ajouter des caractères spéciaux, ou des émojis, pour te rendre plus visible sur la page de résultats.

Tu peux utiliser les parenthèses, les crochets, la barre verticale etc.

Attention quand même à ne pas en abuser, ça doit rester bien lisible !

Le nom de marque dans le titre

Si tu as la place, tu peux ajouter le nom de ta marque dans ton title. Ça permet de te rendre plus reconnaissable et de bien t’ancrer dans la tête de tes clients potentiels.

Tu peux séparer ta marque du titre en tant que tel avec un tiret ou une barre verticale par exemple.

Ça donne « Optimiser son SEO avec un freelance — Nelly Kempf » ou « 12 recettes de sablés pour Noël | Les lutins malicieux ».

Les petits hacks en plus

Certains formats de titres fonctionnent très bien mais c’est à adapter en fonction de la sacro-sainte intention de recherche !

Tu peux utiliser :

  • une date (Comment adopter un dromadaire en 2023 ?),
  • un chiffre (20 idées de cadeaux pour un barbu),
  • un comparatif (Facebook vs Instagram : le match),
  • un sentiment d’urgence (les 10 conseils à suivre absolument pour faire décoller votre business en 2023)

 

 

Petite info en passant : en 2021, Google a changé sa façon d’afficher les balises de titre SEO. S’il estime que ton titre n’est pas suffisamment pertinent ou explicatif, il génère sa propre version. Oui, c’est parfois rageant !

Si tu veux aller plus loin, SEMrush a rédigé un article très complet sur le sujet.

Avec ça, normalement tes titles devraient être au top !

Mais si tu as besoin d’aide, tu peux évidemment m’écrire et je me ferai un plaisir de t’aider.