SEO en 2024 : quelles sont les tendances ?

Ce que tu lis ici est un extrait d’une édition passée de ma newsletter. C’est donc normal qu’elle ne soit pas construite tout à fait comme un article de blog classique !

Mais comme je donne plein d’astuces utiles, autant te les partager, non ?

Si tu veux, tu peux t’inscrire juste ici pour ne pas rater les éditions futures.👇

Dans un monde en constante évolution…

STOP.

On n’est pas chez ChatGPT ici ! Malgré son omniprésence en 2023, c’est interdit de parler comme ça ! 🙅‍♀️

Reprenons ! Je disais donc, la technologie va vite, tout change tout le temps. Et le SEO doit s’adapter.

Non, ça n’est pas parce que tu as fait du bon boulot en 2012 que c’est toujours d’actualité.

Les algorithmes, les habitudes de recherche, les solutions… Tout évolue. Ta pratique doit suivre si tu ne veux pas être laissé sur le carreau et te retrouver en page 17. L’angoisse !

Voici donc les tendances fortes dans la recherche en ligne en 2024 :

Search Generative Experience de Google (SGE)

C’est quoi ?

SGE est l’expérience de recherche propulsée par l’intelligence artificielle de Google. La réponse à ce que tu cherches est générée par l’IA et apparaît en haut des pages de résultats.

SGE n’est pas un chatbot comme ChatGPT. Elle donne des réponses claires et concises. Et aussi parfois des visuels, des liens de sources et des infos complémentaires. Et tu peux interagir avec l’interface.

C’est comme un Google boosté aux stéroïdes et qui devient conversationnel.

Comme ça par exemple :

Google SGE

Même si ça ne devrait pas tarder, SGE n’est toujours pas dispo en France. Mais c’est déjà le cas dans plus de 120 pays, et ça va modifier la façon dont les utilisateurs interagissent avec le moteur de recherche, c’est sûr. Et ça changera également la façon dont les sites devront être optimisés pour générer des impressions et du trafic.

Comment se préparer à SGE ?

Pour l’instant, c’est seulement des spéculations parce qu’on ne peut pas prévoir de méthode infaillible d’optimisation du contenu pour la SGE.

Mais, créer du contenu qui répond directement et de façon exhaustive aux requêtes des utilisateurs est toujours une bonne idée : le contenu généré par l’IA inclut des liens vers du contenu et des ressources pertinentes.

Tu veux donc être cité dans ces sources.

D’après les premières expérimentations, ces liens partagent quelques caractéristiques :

  • Opinion ou analyse : en tant qu’expert, ta contribution en analysant ou en donnant ton opinion peut augmenter tes chances d’être mis en avant dans les réponses de SGE.
  • Langage direct : facilite la compréhension par SGE en organisant ton contenu en sections claires, avec des listes et des puces.
  • Autorité thématique ou de niche : concentre-toi sur des sujets de niche ou des thématiques spécifiques pour renforcer ton autorité dans ces domaines.
  • Infos nouvelles ou originales : publie des contenus inédits ou des analyses uniques plutôt que de simplement recompiler des informations déjà existantes.

Les recherches zéro clic

C’est quoi ?

Le nom est assez explicite : c’est quand tu fais une recherche mais que tu ne cliques sur aucun lien car tu as directement obtenu ta réponse.

D’après Semrush c’est la moitié des recherches sur mobile et un quart des recherches sur ordinateur qui ne génère aucun clic. Et ces chiffres sont en constante augmentation.

Le fait de ne cliquer sur aucun lien est souvent dû aux fonctionnalités mises en avant par Google :

  • Pour les entreprises ou services locaux : Google te montre directement les infos essentielles comme l’emplacement et les horaires dans le pack local.
  • Pour des conversions rapides : tu as accès à un outil de conversion dans les résultats pour savoir combien font 200 pesos mexicains en euros par exemple.
  • Sur les personnalités publiques ou célébrités : tu as un encart avec des détails basiques comme l’âge et la profession. Et oui, Pierre Niney est né un 13 mars. À Boulogne-Billancourt, dis donc !

Dans ce type de cas, pas besoin d’aller chercher plus loin, tu as directement ta réponse.

Comment profiter des recherches zéro clic ?

Pour minimiser l’impact des recherches sans clic, tu peux ajuster ta stratégie pour te concentrer sur l’obtention de featured snippets pour ce type de requête.

Un extrait en vedette (featured snippet), c’est un encadré qui apparaît en haut des résultats de recherche, avec une réponse concise et directe.

Comme ça :

recherche zéro clic

On trouve en général des définitions, des réponses à des questions brèves ou des choses informatives dans ces encadrés.

Être affiché en position zéro, ça augmente tes chances d’obtenir des clics pour ceux qui veulent plus d’infos. Pour ça, rédige un court paragraphe répondant sans détour à la question.

Mais ça peut être à double tranchant parce que, comme on vient de le voir, ce type de recherche ne demande généralement pas de clic supplémentaire. Tu es très bien placé, mais personne ne vient sur ton site.

Ça peut tout de même être une super opportunité pour renforcer ton autorité de marque : tu te positionnes en leader qui répond mieux que tout le monde aux questions.

Dans ce cas-là, pense à élargir ta stratégie marketing pour inclure des canaux qui ne dépendent pas seulement de ton site : médias sociaux, newsletter, communauté…

Vidéos pour le SEO

De quoi on parle ?

Un peu dans la même lignée que le point précédent, avec la vidéo, on va essayer de chercher les positions hautes qui ne sont pas des résultats de recherche classiques.

Et si tu regardes de plus près, la vidéo devient incontournable pour pas mal de requêtes. On consomme de plus en plus de vidéos et les moteurs de recherche l’ont remarqué !

Si tu n’es pas convaincu, je t’ajoute quelques chiffres clés issus du rapport 2023 de Wyzowl qui montre l’importance du contenu vidéo dans l’avenir du SEO :

  • 51 % des gens sont plus susceptibles de partager une vidéo que tout autre type de contenu.
  • 91 % des entreprises ont utilisé la vidéo comme outil de marketing en ligne en 2023. C’est un record.
  • 89 % des personnes interrogées disent qu’une vidéo les a convaincus d’acheter un produit ou un service.

Alors, comment utiliser le SEO vidéo pour augmenter ta base de clients et stimuler la croissance de ton entreprise ?

Comment utiliser la vidéo pour le SEO ?

Prends ta caméra et commence à enregistrer, mais seulement après avoir élaboré une solide stratégie de SEO pour les vidéos.

C’est facile de décider de créer des vidéos parce que ça semble prometteur. Mais ne le fais pas sans plan : la vidéo comme canal marketing est encore “récente” mais la concurrence est déjà rude !

Une stratégie fiable t’aidera à faire ressortir tes vidéos de la masse. Et ça garantira que ton public visionne ton contenu, le trouve de valeur, et revient pour en voir plus.

Utilise un outil de recherche de mots-clés pour YouTube (il en existe plein). Tu pourras définir et implémenter des mots-clés pertinents dans le titre, la description et les tags de la vidéo. Ça te permettra d’améliorer sa découvrabilité.

Après avoir obtenu tes mots-clés cibles, travaille sur ta production et ta distribution vidéo :

  • Utilise des outils de conception comme Canva pour créer des vignettes attrayantes et pertinentes afin d’augmenter les taux de clics (CTR).
  • Inclus des transcriptions pour rendre tes vidéos accessibles et ajoute des chapitres pour séparer les idées.
  • Ajoute des métadonnées et des descriptions avec tes mots-clés cibles pour permettre aux moteurs de recherche de comprendre plus rapidement ton contenu vidéo et de mieux classer ton site.

Et si tu ne veux pas créer toi-même ces contenus, tu peux inclure des vidéos d’autorité correspondant au mot-clé que tu cibles dans ton article. Mais pense à créditer l’auteur !

Attention, depuis peu, pour être affichée dans les résultats, la vidéo doit être le contenu principal de la page.

L’importance croissante de l’E-E-A-T

Qu’est-ce que l’EEAT ?

L’E-E-A-T, c’est l’acronyme imprononçable pour 

  • Expertise,
  • Expérience,
  • Autoritativeness (Autorité)
  • Trustworthiness (Fiabilité)

C’est encore plus imprononçable dans sa version complète, et pourtant tout le monde n’a que ça à la bouche ! 

Il faut dire que l’importance de l’E-E-A-T découle logiquement de l’Expérience Générative de Recherche de Google (la fameuse SGE). 

Si tu veux que Google sélectionne tes pages pour les extraits SGE, tu dois créer du contenu faisant autorité. Et l’autorité, et bah c’est les critères E-E-A-T.

Google EEAT

En vrai, l’E-E-A-T, c’est pas nouveau et on en parle chaque année. Mais c’est encore plus important en 2024.

Concrètement, il y a de nombreux facteurs :

  • L’expertise des auteurs
  • Les liens vers des sources fiables ou des sites de niche pertinents
  • Les citations d’experts de niche ou de leaders d’opinion
  • etc

Globalement, tu dois renforcer ton contenu avec des sources et des soutiens connus.

Par exemple, si tu as un site sur la cuisine et les restos, tu peux mentionner des chefs, des restaurants…

Et si tu développes un logiciel, tu devras aller chercher des témoignages d’experts dans le domaine qui disent que ton produit est génial. En plus, c’est bon pour la preuve sociale.

Par contre, toute cette expertise, ça peut finir par coûter cher parce que les contenus qu’on va trouver sur Internet seront de plus en plus précis et les articles rédigés par des pointures du milieu, ça se paye. 

Et puis les médias déjà autoritaires dans leur niche risquent bien d’augmenter le prix pour les liens sponsorisés.

Que faire, Jean-Albert ?

Pour te démarquer, tu dois créer une marque forte qui mettra en avant ton expertise pro mais aussi ton expérience.

Et tu dois faire savoir au monde entier que tu es bon dans ce que tu fais ! Pour ça, être actif sur ton site ne suffira pas toujours, il faudra développer les supports et te faire inviter à des podcasts, à des conférences… Ça va te permettre d’améliorer ta visibilité et ta réputation, ainsi que celle de ta marque.

Et ça l’IA ne peut pas le reproduire et ça va te permettre de sortir du lot.

Il faudra axer encore plus sur la qualité, sur des contenus à forte valeur ajoutée qui incluent des retours d’expérience ou des détails que seul quelqu’un qui sait de quoi il parle peut connaître.

Et oui, c’est du boulot de devenir riche et célèbre sur internet, mais que veux-tu, les gens ne veulent plus lire des torchons !

Le SEO local prend de plus en plus de place

C’est quoi, le SEO local ?

Le SEO local devient vraiment incontournable depuis quelques années. Les requêtes du type « près de moi » ou « à proximité » ont augmenté de plus de 900 % entre 2017 et 2019.

(Et je sors une formation sur le sujet d’ici la fin du mois, mais je m’égare !)

Le SEO local, c’est tout ce qui concerne les recherches pour des choses dont la géolocalisation est importante : c’est les résultats avec une carte en gros ! Les boulangeries, les restos, les garagistes, les agences immobilières…

Google essaye de personnaliser au max les résultats de recherche en fonction des préférences de l’utilisateur. Et la position géographique, c’est un sacré gros facteur !

Il y a quelques mois, ils ont ajouté une fonctionnalité pour savoir si un livre est dispo dans une librairie proche de chez toi par exemple. Et ce genre d’initiatives se développe vraiment. Google doit contrer Amazon et ses coûts de livraison au ras des pâquerettes donc, ils misent sur le local !

Ça va de pair avec le développement de la recherche mobile : on veut trouver un café, une pharmacie en se baladant. Et on veut connaître le menu du nouveau resto proche de chez nous avant de bouger nos fesses du canap’ !

Et puisque les usages changent vite, les recherches vocales sont aussi de plus en plus populaires. Ce type de recherche est local par nature. On parle à son téléphone ou à son enceinte connectée comme on le ferait avec un humain en demandant des directions ou qui est le meilleur coiffeur (sous-entendu dans le coin bien-sûr, Google le comprend tout seul).

Que faire, Clotaire ?

Tu te souviens des pubs horribles qui te proposaient de « trouver des filles chaudes dans ta région » ? Bon, bah ton site, ça doit être la fille chaude de ta région. Mais en mieux !

Pour ça, voici ma checklist locale :

  • Profil d’entreprise Google : assure-toi que ta fiche Google Business Profile (le nouveau nom de Google my business) est précise, complète et optimisée pour tes mots-clés cibles. Et demande des avis à tes clients !
  • Mots-clés locaux : trouve des termes de recherche locaux pertinents pour ton entreprise et intègre ces mots-clés locaux dans le contenu de ton site. Tu peux créer des articles spéciaux sur les évènements locaux qui sont en lien avec ton activité par exemple.
  • Backlinks locaux : crée des liens locaux en étant répertorié dans des annuaires de ta région, en partenariat avec des entreprises locales et en participant à des événements communautaires, en ligne et hors ligne.

L’optimisation de l’UX est une priorité

L’expérience Utilisateur

Depuis quelque temps, on ne parle plus de SEO mais de SXO, pour intégrer complètement l’expérience utilisateur (UX) dans la stratégie de référencement. 

Si tu fais un site uniquement adapté pour les robots, tu te tires une balle dans le pied puisque l’objectif numéro 1 de Google est que les humains qui l’utilisent soient contents. 

En gros, tu dois proposer une expérience agréable quand quelqu’un arrive sur ton site.

Et la SGE va encore une fois jouer son rôle d’arbitre : Google devra scanner une page pour décider si elle est suffisamment bonne pour les extraits SGE. 

Et si le contenu de ta page est bloqué par des visuels lourds et illisibles, alors elle pourrait être considérée comme vide. Et là, tu ne seras jamais mis en avant par l’IA.

La vitesse de chargement de ton site est aussi très importante : 9 personnes sur 10 quittent une page qui met plus de 3 secondes à charger. Et ce genre de site, c’est un grand non pour Google parce qu’on ne peut pas interagir facilement et il faut attendre des plombes.

C’est pareil si ton site est difficile à comprendre et qu’on a l’impression de devoir résoudre un casse-tête pour arriver à ce qu’on cherche. C’est vraiment pas l’idéal pour le lecteur qui va désespérer, et pour Google qui ne va rien comprendre. 

Tu dois simplifier l’expérience sur ton site et rendre tout évident. 

C’est aussi pour ça que l’accessibilité est importante. Pense inclusivité dans la conception de ton design. Il faut que tout s’affiche bien sur n’importe quel écran, que les contrastes soient bien lisibles, qu’on clique facilement sur les boutons…

Que faire, René-Pierre ?

Va faire un tour sur Page Speed Insights pour t’assurer que ton site est assez rapide.

Garde (ou rends) ton site visuellement attrayant mais léger, n’abuse pas des pop-ups ou des bannières intrusives et simplifie la navigation.

Voilà, avec cette newsletter méga longue, tu sais à quoi t’en tenir pour 2024 !

Quelques articles intéressants en attendant la prochaine édition de la newsletter