Comment utiliser l’IA en SEO ?

Ce que tu lis ici est un extrait d’une édition passée de ma newsletter. C’est donc normal qu’elle ne soit pas construite tout à fait comme un article de blog classique !

Mais comme je donne plein d’astuces utiles, autant te les partager, non ?

Si tu veux, tu peux t’inscrire juste ici pour ne pas rater les éditions futures.👇

Ça fait un an qu’on entend parler de l’IA toute la journée. Honnêtement, il y a à boire et à manger dans tous les outils qui ont vu le jour. Du plus généraliste au plus spécialisé, du dernier hack à la mode au process qui fonctionne vraiment, il y en a pour tous les goûts.

En matière de SEO, il n’y a pas de vérité absolue. Dans les IA non plus. Les deux domaines demandent beaucoup d’expérimentation, de tests et un apprentissage continu.

J’ai ma méthode pour travailler le référencement naturel en m’aidant de l’intelligence artificielle. Il y en a des milliers d’autres. C’est pour ça que j’ai voulu inviter la reine du SEO assisté par l’IA dans cette édition de la newsletter ! 

J’ai nommé… roulements de tambours Camille Dufossez, de chez Mark Copy. Elle a accepté de nous donner ses secrets pour être encore plus efficace !

Mais avant, voici comment moi, je travaille ! J’utilise l’intelligence artificielle comme un assistant, pas pour me remplacer.

La recherche de mots-clés avec l’IA

Si tu publies un article 100 % écrit avec l’intelligence artificielle, il n’y aura rien de nouveau rien de personnel et pas de valeur ajoutée.

Les mots-clés, c’est le nerf de la guerre ! C’est là-dessus que se basent la stratégie et la création de contenu.

En plus des techniques habituelles de recherche de mots-clés, j’utilise l’IA pour cette étape.

ChatGPT est d’une bonne aide pour brainstormer et trouver plein de sujets pertinents pour le public cible. À ce stade, l’idée est de noter toutes les expressions relatives à mon sujet qui pourraient être pertinentes pour mes lecteurs.

Pour que les résultats soient intéressants, je donne du contexte à ChatGPT : qui est le client idéal, quel est l’objectif du site, le type de site (petit blog, gros e-commerce, site d’affiliation…), quels sont les produits et services proposés ?

Jette un œil à mon exemple.

Je demande aussi à l’IA de trier tous les mots-clés avec les recherches classiques par intention de recherche : plusieurs expressions peuvent vouloir dire la même chose.

Normalement c’est une tâche très chronophage, mais l’IA fait ça en quelques secondes ! Comme par magie 🪄

 

 

Par contre, pour vérifier l’intention de recherche précise, la difficulté du mot-clé et sa pertinence, je ne fais pas confiance à ChatGPT ! Je dégrossis avec SEMrush en faisant une étude par lot et je vérifie l’intention précise manuellement. Ça me permet aussi de comprendre un peu mieux la concurrence.

La rédaction SEO assistée par l’IA

Si tu veux te lancer tête baissée dans la rédaction d’un article avec ChatGPT, tu cours à la catastrophe ! Il ne suffit pas de lui dire « rédige-moi un article sur les cookies personnalisés » et de publier ça tel quel sur ton site !

Il faut y aller étape par étape.

Je commence à lui demander un plan de l’article en expliquant encore une fois quel est l’objectif, le public visé, le type de contenu à créer, etc.

Regarde ce que ça donne.

Bien sûr, c’est à retravailler, mais il y a de bonnes idées.

Je peux ensuite lui demander de rédiger paragraphe par paragraphe une fois que les idées et le ton à adopter ont été validés.

Je vérifie toujours les informations écrites par l’intelligence artificielle, parce qu’il peut y avoir de grosses erreurs ! Et bien sûr, je relis, corrige, modifie et, le plus important, j’ajoute ma patte. Je le vois comme un brouillon à retravailler ensuite.

L’intelligence artificielle est d’une grande aide pour la rédaction, mais elle se contente de compiler des contenus déjà existants. 

Pour sortir du lot et te démarquer, tu dois apporter quelque chose de supplémentaire : un retour d’expérience, un conseil, des émotions… Ce sont ces choses-là que l’IA ne peut pas faire et pour lesquelles l’humain reste indispensable à mon sens.

Les optimisations SEO avec l’intelligence artificielle

Une fois que le texte est intéressant, et bien écrit, je rajoute la couche SEO ! l’IA peut m’aider à trouver des titres optimisés en fonction du mot-clé, à les harmoniser.

Je vais aussi lui demander plusieurs versions de Title, de H1 et de métadescription.

Pour rappel, le title, c’est le lien cliquable qui s’affiche dans la page des résultats de Google, il doit donner envie de cliquer.
Le H1, c’est le titre de l’article qui s’affiche une fois qu’on a cliqué, comme le gros titre d’un journal.
La métadescription, c’est le petit texte sous le lien dans la page de résultats. Elle aussi doit donner envie de cliquer.

Pour que ce soit cohérent avec l’article, je fournis à ChatGPT le texte final. Comme ça, il sait vraiment de quoi on parle !

Avec ces quelques astuces, je gagne beaucoup de temps sur les tâches chronophages. Mais Camille, la Queen de l’IA va encore plus loin ! 👇

 
 

Coucou à toi, fidèle lecteur de Nelly. Ravie de faire ta connaissance dans cette édition IA de LA newsletter SEO à ne pas rater cette année !!

Je me présente, Camille Dufossez, je suis Responsable SEO chez MarkCopy. Ça fait maintenant 3 ans que j’ai goûté à l’IA pour le SEO et j’ai une histoire un peu particulière avec l’intelligence artificielle.

En 2021, je découvre le monde de l’IA en devenant la 49ᵉ bêta-testeuse de MarkCopy (à l’époque je suis freelance et l’outil n’est pas encore commercialisé). 

En 2023, je suis salariée chez MarkCopy et je suis en charge de toute l’acquisition organique internationale du site web de l’entreprise. Un peu cocasse non ?

Autant te dire que du SEO, j’en ai fait en long, en large et en travers. En freelance, puis en agence marketing, et enfin en interne. J’ai travaillé sur des stratégies SEO dans de nombreuses industries, et j’ai remarqué quelque chose de surprenant : 

La stratégie n’est pas souvent duplicable, mais la méthode reste toujours la même !

Et depuis, l’IA n’a plus jamais quitté mes process SEO. Je te révèle tout aujourd’hui.

La méthode IA + SEO

Déjà pour commencer, coté SEO je suis une grande FAN de Semrush.

💡Tu peux profiter de SEMrush gratuitement pendant 7 jours.

Pour démarrer en SEO, mon outil phare sur Semrush c’est définitivement « Keyword Gap ». Il permet de comparer différents domaines concurrents au tien pour avoir une vue d’ensemble sur toute leur stratégie SEO. 

Tu peux voir quels mots-clés génèrent le plus de trafic organique sur le site de tes concurrents, quelles pages sont associées à quels mots-clés chez tes concurrents, quelles sont les forces et les faiblesses au sein de leur stratégie SEO. Tu pars direct avec un avantage concurrentiel !

Pour moi, cet outil est le point d’entrée de toute stratégie SEO. C’est à partir de là que je vais extraire la liste de mots-clés à cibler sur mon site et que je vais prioriser les positions qui me semblent les plus stratégiques à acquérir en premier !

Une fois que je suis bien au clair sur mon plan d’action SEO, je plonge directement dans l’IA.

Comme je travaille pour MarkCopy, forcément, j’utilise l’IA de la boîte pour faire notre propre SEO. Ça serait un comble sinon, non ? 

seo et IA

Le gros plus que j’y vois c’est que l’IA de MarkCopy est directement connectée à la data de Semrush. 

Ça tombe bien, tu te rappelles ? C’est l’outil que j’utilise pour faire toute ma strat SEO. Je retrouve donc les mêmes données dans mon outil de rédaction IA !

Une fois que j’arrive sur la plateforme MarkCopy, je ne suis plus qu’à 3 étapes d’avoir mon contenu SEO prêt à être publié. 

Le plus souvent, j’utilise la fonctionnalité « Article de Blog » de MarkCopy. Il suffit de cliquer dessus et de suivre les 3 étapes : 

  • Tu indiques à l’IA le mot-clé principal que tu vises avec ce contenu (celui que tu as sélectionné dans ta stratégie sur Semrush) → À ce moment-là Mark va piocher dans toute la data Semrush incorporée directement dans l’IA pour comprendre la requête SEO que ton contenu cible. 
  • Tu génères les H1, H2, H3 de ton article via l’IA. Tu peux aussi ajouter les tiens faits maison, reformuler ceux proposés par l’IA, bref tout est personnalisable. (N’oublions pas qu’un bon contenu SEO c’est avant tout un contenu créé pour les humains, ta petite touche perso sera toujours appréciée). 
  • Tu cliques sur le bouton « Générer ». C’est là que la magie opère. L’IA rédige, en 1 clic, tous les paragraphes de ton contenu !

Lors de cette dernière étape, tout est toujours entièrement modifiable, personnalisable, avant publication ! C’est le moment où tu peux aussi vérifier l’optimisation SEO du contenu et ajouter les mots-clés du champ sémantique que l’IA n’aurait pas assez optimisé dans son 1e jet. 

Selon moi ça fait une vraie différence d’avoir toutes ces données SEO intégrées à l’IA directement. 

N’oublions pas que notre ami ChatGPT n’est pas connecté à la data SEO. Il faudra donc aller chercher ces infos sur plusieurs outils pour atteindre le niveau de précision de Mark. 

Astuce : Tu peux alimenter l’IA avec tes propres contenus et autres articles de blog que tu as déjà publié pour lui donner un maximum de contexte sur ton entreprise. Je te conseille de passer du temps sur cette étape, dans la rubrique “Mon IA” sur la plateforme de MarkCopy, car elle va grandement impacter la qualité des résultats obtenus.

Souviens-toi toujours : l’IA c’est comme un enfant de 4 ans. Si on veut qu’elle apprenne vite, il faut lui donner un maximum d’informations. Plus l’IA se nourrit de tes contenus existants, de ta patte, de ta touche personnelle, plus elle est en capacité de l’imiter dans les nouveaux contenus qu’elle va créer pour toi !

MarkCopy AI 

MarkCopy c’est quoi ?

Une IA. Oui, mais un peu différente. Celle-ci est 100% personnalisable. 

Ça veut dire quoi ? 

L’IA de MarkCopy est entrainée sur tes contenus. C’est-à-dire qu’en plus de la technologie d’intelligence artificielle, elle s’appuie sur qui tu es, ta marque, ton offre et la cible à laquelle tu t’adresses, pour générer des contenus véritablement pertinents. 

Ça donne quoi ?

Des contenus IA beaucoup plus quali, différenciants, et surtout, qui reflètent parfaitement ton entreprise. C’est le meilleur moyen qu’on ait trouvé pour mettre fin aux contenus génériques et impersonnels des autres outils d’IA. 

 

On t’offre -25% de réduction, non pas sur 1, non pas sur 2, mais bien sur TOUS les plans MarkCopy qui existent avec le code CHAMPOETMARK au moment du paiement.

Quelques articles intéressants en attendant la prochaine édition de la newsletter

  • Pour rester dans le thème, Abondance fait un tour d’horizon de ce qui change pour le SEO avec l’IA sur Bing. Niveau 🔥🔥
  • Tactee a rédigé un article complet sur le budget a allouer au SEO et comment choisir entre freelance et agence. Niveau 🔥
  • Alexis Rylko explique comment bloquer les bots IA sur ton site en se basant sur une étude complète. Niveau 🔥🔥